Une vie de tech'

Menu

Test objectif, M. Zuiko 14-150

Polyvalent et efficace

Boitier(s) associé(s) : E-PM1, E-PM2
Durée d’utilisation : Environ 3 ans
Utilisation principale : Tout

Pour :

  • Polyvalence
  • Qualité générale

Contre :

  • Qualité optique
  • Lourd et long sur un petit boitier

Pourquoi ce choix ?

Quelques mois après l’achat du kit E-PM1 et de l’ajout du 40-150 je n’étais pas a l’aise avec le changement d’objectif. C’est donc mon 1er vrai achat d’objectif. Vrai achat, car pour une fois, j’achète un article dont le prix n’est pas couvert par la vente des autres. Il vient donc en remplacement du zoom de kit et du 40-150 acheté peu après. Duo que j’ai revendu pour presque rien tellement c’est commun sur le marché.

Mon avis

Il est resté vissé au boitier pendant longtemps, juste délogé quelques fois par le 45. Il fut mon unique compagnon de voyage et randonnées pendant longtemps (ça pèse sur le cou…). Le couple Pen Mini et 14-150 est clairement déséquilibré a 14mm, encore plus passé 90mm, impossible de tenir sur un trépied qui ne serait pas au minimum plus lourd que l’ensemble. Avec le pare-soleil l’objectif prend encore 5cm de plus.

Malgré l’absence de tropicalisation, la qualité de construction est bonne, mieux que le 40-150 et le 14-42. Je précise que j’étais sur la v1, la v2 l’a rendu encore plus qualitatif. La qualité optique est un peu moins bonne que le 14-42 et le 40-150 sur certaines focales, mais au dessus du concurrent Tamron disponible a l’époque que j’avais testé en boutique (et au même niveau que le 14-140 de Panasonic stabilisé et vendu plus cher).

Entre 14mm et 20mm il vaut mieux rester a f5,6 ou f6,3. Le constat pourrait se prolonger jusqu’à 120mm environ où il faut alors fermer à peine plus (genre f7-9) pour obtenir la meilleure qualité. Rester à l’ouverture max passé 120mm montre clairement la faiblesse de l’optique. Aucun intérêt de fermer plus que f11.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.