Une vie de tech'

Menu

Test objectif, M. Zuiko 12-50

Le kit version polyvalent

Boitier(s) associé(s) : E-PM2, E-M10 mkI et III
Durée d’utilisation : 5 ans
Utilisation principale : tout

Pour :

  • Fonction macro
  • Qualité de construction (tropicalisation)
  • Qualité optique en basse focale
  • Position 12mm

Contre :

  • Qualité optique en haute focale
  • Luminosité réduite passé 40mm

Anecdote / pourquoi ce choix ?

J’effectue régulièrement des sorties par des conditions un peu hostiles au long fut ouvert du 14-150. Je lorgnais sur le 12mm depuis un moment car la position 14mm du 14-150mm était toujours un peu courte. A l’inverse le 9-18mm était trop restreint. Par ailleurs, l’idée de faire de la proxy me trotte depuis longtemps. Néanmoins, le 12f2 et le 60 macro sont hors de mon budget et me trimballer avec 3/4 objectifs (ni l’envie d’un objectif qui ne fait que ça), non merci. Vient alors cette alternative le 12-50. Il permet d’avoir un 12mm certes moins qualitatif que le fixe mais offre des possibilités de proxy et c’est un objectif résistant. Les acheteurs d’OM-D en kit sont assez nombreux a vouloir s’en débarrasser rapidement. Il est disponible facilement disponible en occasion a un tarif abordable. J’ai revendu le 9-18 et le 14-150 et finalement le 12-50 est venu agréablement alléger mon sac en m’offrant plus de possibilité.

Mon avis

Je ne l’utilise pas tant que ça par rapport a d’autres objectifs de ma besace. Pourtant j’ai plutôt un bon souvenir de ses utilisations et je suis content chaque fois que l’occasion de le ressortir se présente. Je crois même que c’est le meilleur représentant de ma galerie Flickr. 

Clairement à 12mm f5.6-7.1 il donne son plein rendement pour de très bons clichés de paysage. Passé 40mm c’est un peu plus mitigé et j’ai du mal à le trouver intéressant/qualitatif en dehors de la fonction macro qui sans remplacer un véritable objectif dédié, rend service de manière très honorable. Sur la plage 40-50mm, le 40-150mm me semble plus qualitatif mais ce n’est pas vraiment comparable. Par rapport l’objectif de kit 14-42 ou au 14-150, on aura beau dire, les 2mm en bas sont plus visibles que les 8mm en haut. Je n’ai eu que faire du passage de 42mm a 50mm mais le passage de 14mm a 12mm fait son petit effet. Par ailleurs, la zone 50-150 du 14-150 ne me manque pas.

Le zoom motorisé est utile en vidéo mais il m’arrive de pester de tomber sur lui en sortie du mode macro. Sans doute l’objectif de kit le plus pertinent/polyvalent du micro 4/3 avec le 12-32 2.8 de Panasonic dans une autre mesure peut-être.

Pas besoin d’UGA.
Coucou les insectes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.