Une vie de tech'

Menu

Test objectif, M. Zuiko 45

Portraitiste à l’AF capricieux

Boitier(s) associé(s) : E-PM1, E-PM2
Durée d’utilisation : Environ 2 ans
Utilisation principale : portrait, mini-télé de paysage

Pour :

  • Qualité de construction
  • Piqué
  • Bokeh
  • Possibilité créative
  • Prix

Contre :

  • Difficulté de mise au point a pleine ouverture
  • Difficulté de mise au point avec des filtres
  • Polyvalence
  • Bague de mise au point trop fluide et sans échelle

Un objectif qui m’aura laissé perplexe. Un prix extrêmement contenu, une qualité de fabrication qui donne une impression de premium sans toutefois égalé le 12/F2. Il est également moitié moins cher que la seule concurrence disponible a sa sortie. Il est léger, tient dans une poche ou loin s’en faut. La qualité optique est vraiment surprenante et appréciable et ce dès la peine ouverture. Il n’y pas de défaut optique visible ou presque.

Je l’ai finalement peu utilisé en portrait car ce n’était pas dans mon esprit du moment. J’ai même pas essayé les portraits non posés car j’avais beaucoup de soucis de mise au point avec un autofocus en patinage en pleine ouverture. Son bokeh est relativement et important pour une optique portrait bien harmonieux. Un peu de mal a réussir les clichés avec l’E-PM1 et sa vitesse d’obturation max rapidement atteinte sans filtre. Rien a redire sur la qualité à ce niveau de prix. Je n’ai pas spécialement trouvé de défaut et en utilisation pour des végétaux ou des scènes de vie pour lesquelles il était efficace.

Il lui manquerait peut-être une échelle de mise au point avec un repère de profondeur de champs.

Je l’ai revendu assez rapidement avec une pointe de regret plus tard, cependant je lui ai rapidement préféré le Sigma 30/2.8 un peu plus court avec un rendu moins précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.