Une vie de tech'

Menu

Dell XPS 9570

Premium mais pas trop


Configuration testée : i5-8300H GTX1050 16 Go DDR4 SSD 256
Durée d’utilisation : 2 an 6h par jour
Utilisation principale : jeux, web

Pour :

  • Qualité de fabrication
  • Ecran
  • Performances
  • Autonomie
  • Connectique
  • Touchpad super
  • Format

Contre :

  • Performances dans le temps
  • Bruit
  • Chauffe
  • Webcam

Anecdote/ pourquoi ce choix ?

A la revente L421X (XPS 14) plutôt satisfait de la configuration premium, je comptais repartir sur le XPS 15 9550. Mais ce dernier avait une disponibilité sous 6 mois car en plein lancement commercial. La suite on la connait, j’ai enchainé avec le GS30 Pro et l’UX303 perso. J’ai même accumulé pas mal de machines en peu de temps. Une sombre histoire de succession de mauvais choix pour résumé.

Un peu plus tard, au moment de remplacer le GS40 et pour en finir la galère d’avoir 1 PC pro et 1 PC perso. Ce n’est ni pratique pour voyager, ni pratique pour la synchro des documents partout en cas de besoin. J’ai remis les XPS dans le viseur. Le XPS 9550 en fin de série était revenu en tête de liste. En effet, son remplaçant le 9560 souffrait du même soucis de disponibilité au lancement avec un prix mirobolant.

Manque de bol, j’ai raté la bonne affaire et les derniers stocks intéressants ont disparu en quelques heures. La encore, mon choix s’est porté sur le Swift 3 mais suite a un soucis de configuration il a été rejoint par le S410. Toutefois, ce n’était pas forcément le combo réussi mais je digresse passons à la suite. 

Au détour d’une promo sur un stock conséquent, j’ai craqué pour  cette machine. Elle arrive donc en remplacement du S410 a usage personnel. Entre temps le Swift 3 a laissé sa place au MacBookPro 13 au bureau. Alors reste je me retrouve encore avec 2 machines, mais impossible de jouer sur le Mac et pas envie de repayer des licences pour les logiciels Windows…

Mon avis

L’impression premium du L421X (XPS 14) est retrouvée avec les avantages de la modernité depuis (l’écran aux bords fins claque pas mal). Cependant, impossible d’ouvrir l’écran d’une main sans soulever tout le pc contrairement aux Mac ou au L421X. Clairement sur le format c’est plus léger, plus fin, l’écran au bord fin est une révolution et d’excellente facture. Etonnant d’ailleurs qu’il ait fallu attendre presque 4 ans pour que cette amélioration descend sur les entrées de gamme. Les performances montent d’un cran. La machine est agréable au quotidien.

Je n’ai toutefois pas l’impression que le confort de frappe ait progressé depuis le L421X. En même temps, on ne va pas changer quelque chose qui fonctionne bien. La ou Apple s’est risqué sur le clavier papillon. Un mot sur le touchpad toujours au top qui m’a l’air d’avoir progressé encore, on est vraiment pas mal même sans atteindre la perfection du Macbook (faut le reconnaitre je n’ai pas trouvé mieux).

J’aurais peut-être renoncé a une peu de finesse pour retrouver un port Ethernet et ne pas avoir l’écran impossible a ouvrir d’une main. Le premier point est vite oublié avec le Thunderbolt qui permet la charge, il suffit d’un hub et d’un mini chargeur USB-C pour vraiment voyager léger. De même, j’étais prévenu a l’achat, le placement de la webcam est un peu lol quoi, on a beau prévenir, ça fait bizarre en visio, dommage car un 1mm près certains (et les versions d’après de ce même XPS) arrivent a la placer dans le haut de l’écran.

Une machine paradoxale, comme tous les XPS depuis quelques années. La conception interne du système de ventilation ou les choix de certains composants viennent vraiment ternir l’impression générale. Les performances baissent rapidement dans un bruit qui est tout sauf discret. Sans être désagréable comme l’Asus S410 ni imiter un réacteur comme les MSI Gaming. Certaines partie du châssis sont presque trop chaude pour qu’une main s’en approche. Les différentes mises a jour logicielles et celles de BIOS n’auront eu de cesse de réduire les performances de la machines (limite de température a 64 pour le GPU, voltage etc.).

Au bout de 2 ans, j’en regrette le prix investi dans la machine, une config moins premium aurait certainement été plus durable.

Cotés performance

Coté processeur rien a redire, les performances de cette génération sont excellentes. Il y a certes, peu d’évolution avec la génération précédente le i5 est au niveau du i7 de l’année passée. Je note, cependant, que la différence est imperceptible par rapport au i7U du S410. C’est d’ailleurs a se demander où se justifie la consommation d’énergie 3 fois plus importante ici. Avec un peu de bidouille on peut jouer la dessus. Du moins, jusqu’à une fameuse mise a jour de BIOS suite aux découvertes de Plundervolt.

Coté graphique, c’est dommage de se limiter aux GTX1050. La carte graphique rend service et permet de toucher aux derniers titre du moment en faisant une croix sur la résolution et/ou le niveau de détail. Pour environ 90W de consommation (CPU+GPU), les performances en jeux sont largement (doublées ?) supérieures à la configuration MX150 de l’Asus (autour de 45W CPU+GPU). Même si au fil des mises à jour système (cf. Meltdown et Spectre) la machine encaisse mal le choc, Sudden Strike 4 tient les 45 fps en FullHD Ultra, Dying Light 60 fps en medium, Apex Legend autour de 80 fps en medium 720p, 50 en FullHD low.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.