Une vie de tech'

Menu

Asus Vivobook S410

Performant mais fragile et mal conçu


Configuration testée : UN i7-8565u 16 Go DDR4 SSD 256 MX150
Durée d’utilisation : 1 an environ 12h par jour
Utilisation principale : développement, web, jeux

Pour :

  • Performance dans le format
  • Autonomie
  • Evolutivité

Contre :

  • Ecran moyen
  • Chauffe importante
  • Performance limitée
  • Ventilation bruyante et a la peine
  • Connectique
  • Fragilité

Pourquoi ce choix ?

La machine arrive en remplacement du GS40 et en complément du Swift 3 utilisé au bureau. Il me fallait un portable me permettant de jouer sans avoir l’impression d’avoir un chauffage soufflant électrique entre les mains.

Mon avis sur les performances

Le gain de performance notable par rapport aux machines mobiles habituelles. En jeu, sans atteindre la GTX970M du GS40, le service est rendu. La configuration i5 est sans doute plus pertinente, pour un gain de 30% sur un i5HQ de la génération précédente, on arrive au performance d’un i7HQ et entre 30 et 80% de performances en plus sur les i5/i7U de 7ème génération. C’est ce que l’on peut qualifier d’écart de performances qui justifie de renouveler le matériel.

Toutefois, a quel prix. La machine chauffe, elle ventile fort par rapport au Swift 3, sinon on reste clairement plus discret que le GS40. Au final après quelques minutes, les performances se stabilisent a un niveau intermédiaire. Le i7  qui n’apporte que quelques % des performances en plus guère visible du fait de la chauffe. Sans doute un mauvais choix de ma part tout comme du fabriquant qui a mal jaugé le refroidissement.

Par exemple, Sudden Strike 4 tient les 30 fps en Full HD High, Dying Light 35 fps en low, Apex Legend autour de 45 fps en medium 720p. Pas vraiment de progrès mais une consommation réduite de 70% par rapport au MSI (45W vs 150W+) donc la performance est louable.

La construction

L’écran IPS mat, est bon sans être mauvais, pas de PWM (ouf) mais il s’agit d’une dalle de qualité plutôt moyenne. La luminosité n’est pas éblouissante ainsi que la colorimétrie. Clairement en dessous des modèles qu’il vient remplacer. La machine est légère, l’autonomie est bonne (6h sans jeu) le tout est compact avec le chargeur. Asus plutôt bon ici par rapport aux autres modèles que j’ai pu avoir. La qualité générale de construction est en deçà du Zenbook UX303, seul l’écran en alu et le reste ne plastique. C’est le choix inverse de MSI pour les GS, sans doute pour que le châssis absorbe la chauffe. Le Swift 3 qui restait du milieu-bas de gamme de Acer est largement mieux construit. S’agissant de la connectique, un USB 2.0 et un USB-C non Thunderbolt, c’est moyen. Mais summum était le lecteur de carte qui semblait branché en USB 1, autant ne pas en mettre a ce compte la.

Anecdote

La chauffe n’aidant pas, la machine est relativement fragile et les charnières finiront par céder au bout d’un an, s’accompagnant quelques semaines plus tard de l’arrêt définitif de la machine. Clairement déçu d’Asus après mes 2 expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.