Une vie de tech'

Menu

Acer Swift 3

Compagnon de bureau chic, agréable et discret


Configuration testée : SF314-52 i5-7200U 256 SSD 8 Go DDR4
Durée d’utilisation : 1 an
Utilisation principale : bureautique / web

Pour :

  • Autonomie
  • Format compact
  • Construction solide
  • Performances
  • Ecran qualitatif

Contre :

  • Performances
  • Connecteur d’alimentation fragile
  • Disposition clavier
  • Soucis de mise a jour
  • Connectique et évolutivité limitées

Anecdote / pourquoi ce choix ?

C’est suite a une erreur de commande pour un portable professionnel qui devait être aussi à usage personnel que je me suis retrouvé avec ce modèle. Je cherchais un ultrabook au look prenium, en dessous de 900€ qui m’autoriserait du jeu léger occasionnel. Le Swift 3 était a ce moment la, la seule offre GPU Pascal Mobile + KabyLake R. Cependant, en raison d’un problème de stock, exit la version avec MX150 et CPU de 8ème génération. Celui-ci a donc purement servi de machine pro pendant 1 an avant d’être remplacé par un Macbook Pro.

Mon avis

Par rapport la version attendue les performances sont clairement en retrait et n’offrent pas d’amélioration notables par rapport aux générations précédentes. Quelques % de plus (dus au 100 Mhz…) dans les benchmarks par rapport a la génération précédente, wahou… C’est toutefois largement suffisant en usage classique, y compris pour du développement web. Avec 8 Go et 1 SSD NVME (plutôt très rapide pour la gamme) la machine n’est que rarement mise en défaut dans un silence d’exécution avec une bonne autonomie.

Petite nouveauté pour moi, la découverte de la montée en gamme d’Acer. Et il faut dire que c’est plutôt une réussite. On est loin des TravelMate des années précédentes. Un écran FullHD IPS de bonne facture. Malgré qu’il soit brillant, sa luminosité sa bonne colorimétrie compensent La qualité de construction est bonne, c’est léger, solide. Le chargeur « mini » aide a la compacité malgré que son connecteur ait l’air assez fragile.

La disposition du clavier avec les petites touches sur la partie droite/basse du clavier demande un temps d’adaptation. Une fois les habitudes prises la machine est agréable à utiliser.

Petit soucis de mise a jour Windows a 2 reprises le SSD Intel n’est plus reconnu et le disque est formaté. Une perte de temps dont on se passerait volontiers. On ne peut que regretter les composants soudés (ram et SSD) et le port USB-C qui n’est pas Thunderbolt. Dommage, la charge par USB-C aurait clairement fait oublier la fragilité du connecteur secteur.

Les Swift 1 ou 3 sont clairement des machines que je vais envisager au prochain renouvellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.