Une vie de tech'

Menu

Mon build Deskmini a300

Mini boitier Ryzen

Configuration testée (1) : Ryzen 3 2200G, 8 Go DDR4, 256 SSD NVME
Configuration testée (2) : Ryzen 3 4300GE, 16 Go DDR4, 256 SSD SATA + 16 Go optane
Périphériques :  MD24 Pro, Clavier K63, Deathadder chroma
Durée d’utilisation :
Utilisation principale : web,  jeux

Pour :

  • Format
  • Silence
  • Evolutivité

Contre :

  • Wifi en option
  • Alimentation externe imposante
  • Ventirad intégré perfectible
  • Pas d’overclocking via le bios

Anecdote / pourquoi ce choix ?

J’ai un portable de fonction inapte au jeu et je sais bien que ma rechute gaming ne va pas durer éternellement. Je prévois déjà l’après tour de jeu avec un boitier un peu plus passe partout cas de changement de bureau vers quelque chose de plus petit. Hésitant en le DeskMini et un inWin Choppin, j’ai pris les 2 pour choisir a l’usage ce qui me conviendrait mieux. 

Mon avis

Un petit boitier hybride a mi chemin entre les mini-pc que l’on peut voir en asie, un peu plus gros qu’un nuc, un peu plus petit alimentation comprise que les plus petits boitiers ITX. Le montage est plaisant et se fait sans trop de difficultés avec le radiateur d’origine. Il faut penser a retirer la coupole du ventirad AMD pour cela rentre (attention, le rad du 3200 rentre, mais pas celui du 4300GE). Un noctua low-profile rentre lui sans soucis ni bidouille.

J’ai dans un 1er temps monté une config « a pas cher » pour tester avec un 2200G et 2 barrettes de récupération d’un portable en 2400Mhz. Je n’ai pas trouvé grand chose a redire. La configuration tourne comme une horloge, je n’ai pas trouvé le tout particulièrement bruyant, même en jeu. Sudden Strike 4 en 1080p se stabilise autour 25 fps selon la scène avec les réglages medium.  Niveau performance peut mieux faire, quoi que c’est ce qu’offre les MX150/230 d’entrée de gamme du caméléon sur des portables.  Ces dernières étant greffé sur la plupart des ultrabook capable d’un peu de jeu. Mais loin devant un IGP Intel. Une ram plus rapide pourrait sans doute améliorer les choses.

Lors de mon passage au 5600G sur ma configuration mon 4300GE s’est retrouvé dans ce boitier après une mise a jour vers un bios beta. Malgré que le GE soit annoncé a 35W de TDP contre 65W pour le 2200G, j’ai remarqué une chauffe bien plus importante. De fait, une ventilation beaucoup plus active. J’ai préféré prendre le rad AMD (bien plus imposant) à la place de celui fournis avec le boitier, sans vraiment voir de grosse différence. La ventilation est certes moins rapide mais le ventilateur étant plus gros il fait un poil plus de bruit. Finalement, le Noctua low-profile apporte plus de confort.

La performance pour du traitement de photo profite largement de la mise à jour. Sudden Strike 4 en 1080p tourne autour 29 fps selon la scène avec les réglages maximum. Mémoire vidéo a 2 Go oblige, Radeon Relive ne fonctionne pas. Dommage qu’il faille passer par un outil externe pour streamer quand c’est un bridage volontaire qui bloque l’outil maison dédié.

Niveau stockage, malgré que AMD ne gère pas le stockage Optane, ce disque me fait un bon support de swap/ramdisk pour de la base de données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.