Reconditionné vous dites ?

Prodesk Mini avec son alimentation

Après la panne du Nucbox, il me fallait une machine de remplacement pour héberger mon contenu à la maison. Une machine pas trop volumineuse, silencieuse, fiable et peu énergivore pour rester allumer H24. Avec le développement de l’offre reconditionné et les obligations de recyclage du matériel informatique, on voit fleurir de nombreuses offres de configuration pro en seconde main. On y retrouve principalement 3 marques : DELL, HP, et Lenovo. Elles sont +/- équivalentes d’un fabricant à l’autre. En termes de format, il me semble que les HP à quelques millimètres sont les plus compacts. La qualité de fabrication est bonne chez tout le monde. Le design est sans doute plus agréable chez DELL.

Mon avis sur ma configuration

La majorité de l’offre se trouve sur des boitiers de 8 ans ou plus en format SSF, trop volumineux pour moi. J’ai fini par trouver mon bonheur avec les HP Prodesk Mini USFF au format livre.  Quoi de mieux qu’un boitier pro reconditionné ? D’ailleurs, pour l’anecdote, mon 1er serveur maison était un HP Proliant. J’ai pour ma part choisi d’aller vers un boitier esthétiquement neuf de G2 600. Cela correspond à une configuration Skylake/DDR4. J’ai retenu une base avec un Pentium G4400T. Celle-ci est à peu de choses près au niveau de performances d’un i3 des générations précédentes. C’est également bien plus puissant qu’une offre cloud entrée de gamme. Cette génération a potentiellement une meilleure marge de manœuvre quand il s’agira de faire évoluer. Et bien sûr une meilleure valeur marchande à la revente intéressante avec la compatibilité Windows 11.

Je n’ai rien à redire en particulier sur la machine, elle tourne en silence. Le niveau de performance avec 8 Go de RAM et un SSD NVME est largement suffisant pour serveur domestique. Je regrette l’alimentation volumineuse, format portable, celle-ci fait la moitié de la taille de la machine. La consommation, critère important pour une machine allumée h24, est contenu, autour de 25W en charge. L’alimentation 65W et plutôt prévue pour une configuration i7 avec 2 espaces de stockages et des périphériques USB.

Pour avoir upgradé la machine à la fin de son service, j’ai du mal à comprendre que le format ne se démocratise pas plus. Même pour un usage très soutenu, c’est robuste/fiable et particulièrement performant tout en restant silencieux.

Configuration testée (1) : G4400T, 8 Go DDR4, SSD NVME 128 Go 
Configuration testée (2) : i7=6700t, 16 Go DDR4, SSD NVME 256 Go 
Durée d’utilisation : 6 semaines + 6 semaines
Utilisation principale : Serveur web/ développement web

Pour :

  • Performances
  • Qualité de fabrication / fiabilité
  • Gestion thermique
  • Format

Contre :

  • Évolutivité
  • Format de l’alimentation
  • Variétés de configurations

By tech

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *