Une vie de tech'

Menu

Comment j’ai sombré… dans le RGB

Nouvel épisode des billets un peu spéciaux. C’est a dire qui parlent plus d’humeur ou de moi que de technique. Ca se voit au titre tape a l’oeil. Aujourd’hui je vais donc parler brièvement du RGB et des boitiers vitrés, moi qui ai toujours rejeté cela et préféré les portables. Portables discrets bien d’ailleurs. Le clavier RGB et les boitiers gamer kikoolol c’était trop peu pour moi. Sobriété et design pro avant tout pourtant …

Le point de départ, le clavier gaming et le Core V1

Je viens de monter mon setup de jeu, et je me retrouve le soir dans l’ombre. Le bureau éclairé par un Core V1 vitré, la Deathadder et mon K63. Je ne les ai pas acheter pour ca, au début j’ai même cherché a désactivé toute lumière possible (non mais lol quoi). Puis au moment de troquer la 1080 pour une 3060 j’ai aussi pris le Core V21 avec une surface vitrée encore plus grande. Et la c’est le drame… car au final non seulement ça rend plutôt bien toutes ces couleurs mais c’est aussi agréable de voir les entrailles de la bête en action.

Au moment de switcher sur l’AM4 ITX où la plupart des CM sont équipées de LEDs voila que Noctua oublie de m’envoyer mon kit de fixation SecuFirm. J’avais un mauvais souvenir de chauffe sur le i3 précédent mon 4300G du coup amazon se sent la bonne idée de m’envoyer une notification de promotion sur les AIO. Et bim, je me retrouve avec une jolie source lumineuse de plus dans le boitier.

Au final, une fois le tout installé, je me vois mal tout couper car c’est plutôt joli/agréable a l’œil comme lumière. Je me surprend a chercher des boitiers compacts et vitrés (du moins plus que celui la en pseudo mesh). Mais aussi a vouloir remplacés mon set de pure wings par quelque chose d’aussi efficace/silencieux mais en version coloré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.