Je suis le 1er enthousiaste de la progression des performances des derniers APUs AMD. Pourtant, je dois le dire cette fois-ci que je suis relativement déçu de la façon dont les produits sont amenés et vendus.

Sur le haut de gamme

Je vais partir des slides d’AMD ou l’on compare un 13400F avec une GTX1650 pour vanter les mérites du 8700G qui est devant partout à tarif équivalent. Jusque-là, on peut se dire super. Mais en fait, à y regarder de plus près… personne de sensé ne ferait cette association-là ou presque.

Sans dénigrer ni les performances des coeurs Zen4 ni de l’excellent 780M RDNA3. On peut trouver mieux ou du moins plus équilibrer pour le même tarif. Et finalement, j’ai l’impression que la seule cible sensible à cette puce est une niche particulière. Une personne qui veut une puce très performante à la fois en tâches de calculs tout en ayant la possibilité de jouer le tout dans un boitier mini. Et là, je repense à mes minimachines. La puce ferait l’affaire dans un Desk Mini, un Inwin Chopin. Elle pourrait remplacer le mini pc de jeu acheter sur aliexpress. Rappel, un i7 mobile Kaby Lake qui faisait la paire avec la même GTX1650.

Sur un boitier plus large, aucun intérêt, à tarif inférieur, on peut trouver un excellent 5600 ou 12100/12400 associé aux RX6500/6600 qui dépasseront le tout en jeu. En dehors des tâches purement CPU ou les alternatives seront à la peine. Dans les autres usages, le moindre logiciel avec de l’accélération GPU sera plus sensible aux RX6x00 qu’à la 780M. Ne resterait que l’argument de la consommation électrique.

Le coeur de gamme

Si l’on exclu la puce la plus chère et que l’on se concentre sur le milieu de gamme avec le 8600G j’ai presque envie de dire que c’est la plus grosse erreur de la gamme. Je suppose que c’est volontaire pour éviter de faire de l’ombre aux GPU RX d’entrée de gamme. Mais en l’état, cette puce est à la fois trop castrée et trop chère pour devenir incontournable. Je m’explique. Les performances CPU sont largement OK, mais la partie graphique associée ne vaut pas son prix. Un peu comme le 5600G à 250€ lors de sa sortie. En l’état, sauf la contrainte du miniboitier, il est possible de trouver plus performant en CPU et GPU dédié pour moins cher. Autour de 280€ je suis désolé, c’est un nogo.

Ma référence, pourquoi je râle ?

J’ai sans doute un avis biaisé, car je compare tout ça avec les 2200G puis l’excellentissime 3200G avec lesquels pour 100€ on avait des performances plus que correct coté CPU. Les 4 coeurs Zen 2 dépassaient les 4 coeurs d’Intel face, et une partie GPU qui dépassait l’entrée de gamme de l’époque (la GT1030).  Le 3400G qui proposaient l’hyperthreading et 3 CU GPU de plus n’apportait pas +70% de performances malgré un tarif 70% plus élevé. On avait donc un excellent combo pour l’entrée de gamme et l’introduction à une machine de jeu 720p et émulation.

L’alternative crédible

Au final, l’équivalent actuel, le 8300G sera sans doute la bonne surprise de la gamme. Dommage qu’il ne sera pas disponible aux particuliers. A peine en dessous des meilleures propositions d’Intel. Avec une performance CPU acceptables pour l’usage qu’il en sera fait selon son prix. Cela deviendra pour moi la puce phare.

Affaire à suivre avec les baisses de prix d’AMD qui arriveront surement d’ici l’été.

By tech

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *